';

Le large


Le grand bleu


Le large.

Si vous le souhaitez, et si les conditions s’y prêtent, nous pouvons franchir la barrière de corail pour aller nous amuser au large. Nous embarquons ainsi à bord de mon second bateau, l’open 7.20, pour un meilleur confort. 


Un beau thazard blanc.

L’arc des Antilles constitue une véritable chaîne de montagne sous-marine. A l’aide de l’échosondeur, nous pêchons des tombants, des pointes de roche ou encore des plateaux de différentes profondeurs. Tout en gardant l’esprit « pêche en light » avec des leurres souples ou des poissons nageurs nous utilisons quand même des techniques plus lourdes comme la pêche au jig


Un beau barracuda du large.

La pêche est différente que dans le lagon et la mangrove. En effet, la profondeur moyenne est plus importante. Nous élargissons aussi le panel d’espèces susceptibles d’être capturées en rentrant dans le royaume des poissons pélagiques. Effectivement, les gros barracudas du large, les bonites, thons noirs ou encore les thazards et dorades coryphènes maraudent en pleine eau.


Une superbe carangue gros yeux.

Il ne faut pas oublier les espèces colorées vivant près du fond (mérous, pagres…). Mais aussi les poissons qui fréquentent les têtes de roches comme les carangues ou sérioles. En conclusion, tous les rêves sont permis.



Les conditions et les techniques de pêche sont plus sportives au large,
ce qui rendent ces sorties fortes en émotions. Voici un petit exemple en vidéo.



Vous souhaitez sortir au large ?

tel : (+590) 06 90 59 39 00
mail : julien.guidedepeche@gmail.com