Avoir la sensation d’être ailleurs tout en restant sur le territoire FRANÇAIS, est une des nombreuses particularités de la Guadeloupe.
Un département à plus de 6000 km de la métropole chargé de culture d’histoire mais aussi de grande richesse halieutique dont on ignore souvent le potentiel. On connait les ressources de la mer, mais très peu celles de la MANGROVE. Le grand cul de sac marin situé au nord entre la grande terre et la basse terre s’étend sur une superficie de plus de 15000 hectares.
A l’intérieur de ce GRAND CUL DE SAC, des centaines de kilomètres de rivages arborés de palétuviers aux racines entrelacées, constituant un large choix de cachettes pour les habitants de ces eaux saumâtres. Pour les alevins de pagres, de pisquettes, de tarpons comme pour les juvéniles de crevettes et de langoustes, la mangrove est une nurserie, indispensable à l’équilibre et au développement de la faune marine. Pour le pêcheur, ces zones sont le repère d’un grand nombre de POISSONS de sport. En effet les TARPONS, CARANGUES, BARACUDA, SNOOK, PAGRES…. Sont les maîtres des lieux.